Transport au Pérou: comment se déplacer?

Transport au Pérou: comment s’y rendre

Par avion

Situé au centre de l’Amérique du Sud le Pérou profite d’une situation géographique privilégiée qui fait de son aéroport international Jorge Chávez (à Lima) un hub de connexion de plusieurs compagnies aériennes dont la destination finale se trouve en Amérique du sud.
Lima, la capitale, est reliée par des vols directs ou avec escale, aux principales grandes villes du monde. Pour plus d’information sur le transport au Pérou aérien, voir le site http://www.lan.com.pe

Par la route

Les points d’accès par voie terrestre sont les suivants :
depuis l’Équateur : Aguas Verdes (Tumbes) par la route Panaméricaine et La Tina (Piura), depuis la ville de Loja (Équateur)
depuis la Bolivie : il existe deux passages frontaliers, celui de Desaguadero et celui de Kasani, pour ceux qui viennent respectivement de La Paz et de Copacabana
depuis le Chili : Paso de Santa Rosa (Tacna) sur la route Panaméricaine.

Voie fluviale

Le Pérou est également accessible par voie fluviale. Il est possible d’arriver à la ville péruvienne d’Iquitos, par le fleuve Amazone, depuis Leticia (Colombie) et Tabatinga (Brésil).

Voie lacustre

Lac frontière Bolivie Pérou

Le célèbre lac d’altitude Titicaca

On peut entrer par le lac Titicaca, en ralliant Puno (Pérou), depuis Guaqui (Bolivie).

Voie maritime

Les paquebots de croisière faisant escale au Pérou arrivent principalement dans le port Du Callao (à 30 minutes de Lima).

Se déplacer une fois à l’intérieur du Pérou, quel transport choisir?

Aéroports

Les principales villes du pays disposent de terminaux pour les vols intérieurs. Généralement, la TUUA (taxe d’utilisation de l’aéroport) est incluse dans le prix du billet d’avion, mais parfois elle se règle avant d’embarquer. De plus en plus de compagnies aériennes parcourent le ciel national depuis différentes points du pays.

Autocars inter-provinces: la solution pas chère pour le transport au Pérou

transport Cruz del Sur

Bus de la compagnie Cruz del Sur

Le pays dispose d’un grand réseau d’autocars qui relient presque toutes les destinations du pays et de plus en plus de villes possèdent des terminaux terrestres. Le transport terrestre fournit différents types de service selon le niveau de confort, la vitesse et le prix. Les principales routes du pays sont en très bon état, surveillées par une police spécialisée et comptent des services d’urgence pour une aide rapide. Personnellement je vous recommande la compagnie Cruz del Sur, ce n’est pas la moins chère mais j’ai toujours été satisfait des prestations et en plus vous pouvez acheter vos billets en ligne, ce qui n’est pas toujours le cas.

Transport urbain

L’autobus urbain :c’est le fameux « combi », un des moyens de transport les plus courants en ville.

transport en combi

Plusieurs combis à Lima

Son itinéraire est prédéterminé, mais pas ses arrêts, il laisse donc monter et descendre les passagers à (presque) chaque coin de rue. Le voyage peut s’avérer long et inconfortable. Avant d’y monter, il est conseillé de bien se renseigner sur son itinéraire car on peut facilement se perdre… néanmoins selon moi cela fait partie du charme du voyage de prendre au moins une fois un combi 🙂

Taxis : au Pérou il n’y a pas de compteurs, si vous le prenez dans la rue, vous pouvez négocier le prix, il y a aussi beaucoup de faux taxis.

transport en taxi

Plusieurs Taxis à Lima

Les sources officielles recommandent d’éviter les taxis non réservés mais après il ne faut pas tomber dans la paranoïa… néanmoins pour une sécurité optimale il est recommandé d’utiliser les services des compagnies de taxis officiels et de réserver par téléphone.

La couleur jaune du taxi n’est pas un gage de qualité. Je remercie « El Renegado », un français propriétaire d’une société de Lima que je permet de reprendre pour les conseils : » il y a beaucoup de taxis jaunes qui sont des taxis non-officiels : un taxi légal (c’est a dire avec licence d’exploitation) doit avoir sur chaque partie latérale de la voiture (droite et gauche) ainsi que sur la face arrière à coté de la plaque d’immatriculation un petit rectangle peint en noir sur fond jaune qui reprend exactement à la lettre et au chiffre près ceux de la plaque d’immatriculation . Et également des bandes latérales auto-collantes avec un damier de petits rectangles noirs et jaunes .

Cela limite pas mal les risques de tomber sur de faux taxis , car ce genre de véhicules sont contrôles en permanence par la police ( si le véhicule est en règle , bien souvent le chauffeur n’est même pas au courant que la police a contrôlé le véhicule puisqu’ils le font a bord de leur véhicule via système informatisé ) pour justement lutter contre les abus « .

Métropolitano et métro/tramway :(seulement à Lima): pratique mais souvent bondé… pour plus d’informations voir www.metropolitano.com.pe

transport metropolitano

arrêt du metropolitano

transport metro

Le métro de Lima

Uber, taxi beat, easytaxi!

Et oui je mets à jour cet article en ce jour de mars 2016, j’ai eu l’occasion de faire appel au service Uber à plusieurs reprises et en suis satisfait: Tarif correct, chauffeur poli, belle voiture… bref Uber c’est le top pour votre transport au Pérou.

transport au pérou

Uber Lima

Trains: Les trains touristiques suivent les itinéraires suivants :

• Ollantaytambo-Machu Picchu. Actuellement, les deux entreprises qui offrent ce service sont Perú Rail et Inca Rail.
• Cusco (Poroy) – Machupicchu (Aguas Calientes). Perú Rail est le seul opérateur.
• Puno-Cusco. Desservi par Peru Rail.
• Lima-Huancayo. Ferrocarril Central Andino dessert ce trajet, mais pas fréquemment. Uniquement lors de dates programmées (juillet, août, octobre et novembre).

Conseils lors de votre transport au Pérou

Assurez-vous de l’état des routes avant de partir. Au Pérou, les routes principales sont goudronnées, contrairement à certaines routes secondaires.

Si un policier vous fait signe de vous arrêter, obtempérez. L’agent doit porter un uniforme et son identification (son nom) doit être visible sur une plaque au niveau de la poitrine. Il ne doit pénétrer dans votre véhicule sous aucun prétexte.
Ni vos documents et ni ceux du véhicule ne peuvent vous être retirés et vous ne devez proposer de l’argent sous aucun prétexte.

En cas d’accident ou de collision, appelez un policier. Si le véhicule est loué, appelez également le représentant de votre compagnie d’assurance. Attendez et ne quittez pas les lieux. Ne vous arrêtez pas si des inconnus vous font signe sur la route. Ne vous garez pas dans des lieux sombres et ne laissez pas vos objets de valeur en évidence dans votre voiture.

 

Voilà pour cet article! sachez aussi que pour votre confort quelques notions en espagnol sont souhaitables alors au boulot avec notre article sur le vocabulaire de base en espagnol!

 

One thought on “Transport au Pérou: comment se déplacer?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *