Les sites mystérieux à découvrir durant un voyage au Pérou

Le Pérou est un pays fascinant se trouvant à l’ouest de l’Amérique du Sud. Cette contrée est prisée des aventuriers pour ses paysages remarquables et surtout ses sites énigmatiques.

Les lignes de Nazca

Parmi les endroits qui méritent un détour dans cette partie du continent américain, il y a les fameuses lignes de Nazca. Ces énormes géoglyphes se situent dans le désert de Nazca, au sud du territoire péruvien. Ils sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.
Ces dessins ont été réalisés entre l’an 400 et 650 par le peuple nazca, une civilisation pré-incaïque. Ils sont un véritable mystère pour les chercheurs. En effet, l’utilité exacte de ces symboles est inconnue des scientifiques. Ainsi, leur signification à laisser libre court à diverses suppositions comme la théorie des anciens astronautes ou encore l’hypothèse d’un calendrier astronomique. Pour admirer les différentes figures de ce site pendant leur circuit Pérou, les vacanciers doivent survoler la zone à bord d’un petit avion.

Le Machu Picchu, une cité antique du Pérou

Le Machu Picchu est une destination à ne pas manquer pendant un circuit au Pérou. Cette ancienne cité inca se trouve à l’est de la cordillère des Andes, sur un promontoire rocheux (à près de 2 400 m d’altitude) entre les monts Machu Picchu et Huayna Picchu. Elle fut mise au
jour en 1911 par l’archéologue Hiram Bingham. Cette citadelle fait partie des sept nouvelles merveilles du monde et est classée en tant que patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle a été créée au XVe siècle durant le règne du souverain Pachacútec. Ce complexe est l’un des plus
importants sites archéologiques de l’Amérique latine. Dans ce lieu, les vacanciers pourront admirer des terrasses de cultures, des vestiges de maison de style classique incas et des ruines de temple. Par ailleurs, les globe-trotters peuvent apercevoir la mystérieuse porte
découverte par David Crespy. D’après certains chercheurs, cette ouverture serait l’entrée d’un mausolée qui abriterait la dépouille de l’empereur Pachacútec.

Le parc national de Manú, une perle écologique et archéologique du Pérou

Le parc national de Manú est une adresse incontournable lors de circuits au Pérou. Cette aire protégée d’une superficie d’environ 17 162 km² fait parties des forêts humides du Sud-Ouest de l’Amazonie. Elle se situe à cheval entre les départements de Madre de Dios et de Cusco. Cette réserve de biosphère est célèbre pour ses collpas, des falaises argileuses où se rassemblent des milliers de perroquets qui viennent se nourrir des sels minéraux de sa formation géologique. Dans ce havre de paix, les vacanciers peuvent observer près de 1 000 spécimens d’oiseaux tels que l’ara militaire, la spatule rosée, l’ouette de l’Orénoque, le coq-de-roche péruvien et la harpie féroce. Les amoureux de la nature pourront également photographier diverses espèces de mammifère menacé de disparition comme le singe laineux commun, le tapir du Brésil, la loutre géante ou encore l’ours à lunettes. Mis à part la faune, les aventuriers qui explorent le parc national de Manú ont la possibilité de voir les pétroglyphes de Pusharo. Ces motifs sont un vrai mystère pour les archéologues. En effet, leurs créateurs et leur signification sont inconnus des chercheurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *