La danse au Pérou: incontournable

Depuis toujours la danse au Pérou fait partie du patrimoine culturel. Les anciens péruviens ont choisi la danse comme la forme la plus légitime de rendre hommage à leurs divinités, de fêter une bonne récolte ou une bonne nouvelle.
Bien sûr aujourd’hui les jeunes (et moins jeunes d’ailleurs) péruviens s’intéressent à la musique internationale, ils dansent aussi bien sur du rock, du reggaeton ou de la house… mais ils gardent généralement un grand attachement à la culture traditionnelle du pays. Je pense qu’on peut l’expliquer en partie par l’apprentissage de la danse directement à l’école pour les jeunes péruviens. Aussi il me semble intéressant de noter que malgré certains défauts l’école péruvienne apprend aux enfants à développer le fameux « Orgullo Peruano » (fierté d’être péruvien) , chose de moins en moins vraie en France.

danse au pérou

La fierté d’être péruvien

Selon les régions où elles se sont développées – la côte, la montagne et la forêt amazonienne – la danse au Pérou a adopté des caractéristiques particulières et sont aussi variées que le nombre de festivals célébrés (environ 3.000).

La danse au Pérou: la Costa… (côté pacifique)

Sur la côte, les danses typiques sont la valse créole, les danses afro péruviennes comme le festejo, la zamacueca et la lando. Bien que la marinera, une danse en couple caractérisée par l’usage d’un mouchoir, soit d’origine côtière, elle s’est répandue à toutes les régions du Pérou, variant de l’une à l’autre, tant par ses costumes que par ses chorégraphies. Cependant, la danse conserve toujours son essence, constituées par la cour faite à une femme par un homme.
Dans les montagnes, les danses sont très colorées et pleines de vigueur. Le claquement constant des talons, le zapateo, et les superbes chorégraphies transmettent la joie et la vitalité. Les danses rituelles, telle celle des Ciseaux, demandent des années de pratique soutenue pour pouvoir réaliser ses sauts acrobatiques au rythme de la harpe et du violon. Le zapateo péruvien n’est pas sans rappeler la danse traditionnelle irlandaise comme vous allez pouvoir le voir dans l’extrait ci-dessous de l’émission « Peru tiene talento ».

 

…et celle de la Selva (forêt amazonienne)

Les danses prédominantes dans la forêt amazonienne sont de type tribales et invitent des familles entières à danser en cercle au son d’instruments à vent et à percussion.

 

Comme vous pouvez le voir on retrouve de manière logique dans les danses péruviennes une diversité et une richesse incroyable, tout à fait à l’image des autres différences culturelles qu’on retrouve entre les régions costa, sierra et selva (côté pacifique, cordillère des Andes et forêt Amazonienne).
Cet article sur la danse au Pérou vous a donnez envie de faire vos valises? n’hésitez pas à regarder les autres articles et notamment celui dédié aux billets d’avions pas cher!

Vous aimez ce site? vous pouvez me remercier avec un petit don pour m’offrir un café… mais vous etes libre d’accepter ou non 🙂 Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *