Ayahuasca: un breuvage ancestral

Ayahuasca et Amazonie

Si vous avez l’intention de voyager au Pérou et plus particulièrement du côté de la forêt amazonienne vous avez peut être entendu parler de l’Ayahuasca,  un breuvage à base de lianes consommé traditionnellement par les chamanes des tribus indiennes d’Amazonie, utilisé pour sa capacité curative associée aux croyances et pratiques locales.

Drogue dangereuse pour les uns, breuvage thérapeutique pour les autres, que peut on vraiment dire de cette boisson « liane des esprits » qui attire de plus en plus de touristes en Amazonie?

Préparation Ayahuasca

Préparation du breuvage de l’Ayahuasca

L’ayahuasca: une boisson sacrée consommée depuis des millénaires…

Dans diverses communautés indigènes amazoniennes, l’ayahuasca est traditionnellement utilisé pour entrer en transe dans un but divinatoire ou comme outil thérapeutique et comme puissant outil de purification lors de rituels de guérison sacrés. Cette boisson semble y être consommée depuis 4 000 à 5 000 ans.

L’ayahuasca est un hallucinogène puissant qui sert à la fois à la divination, à la sorcellerie et à la thérapeutique est si profondément enraciné dans la mythologie et la philosophie indigènes que l’on ne peut douter de son antiquité.

… désormais convoitée par les touristes du monde entier

Depuis quelques décennies, l’Amazonie péruvienne voit en effet affluer un nombre croissant de touristes venus du monde entier à la recherche de cette substance qui, absorbée sous le contrôle de chamans, est censée provoquer des visions et guérir diverses maladies. Le tourisme chamanique est devenu une industrie, un phénomène de mode qui a largement investi l’espace public et les médias des pays occidentaux. On ne compte plus les témoignages sur les aventures psychédéliques de ceux qui, pour des raisons mystiques ou médicales, se rendent au Pérou afin d’y consommer cette « potion magique ».

Combien de touristes viennent consommer l’ayahuasca?

Difficile de savoir combien ils sont car comme vous pouvez l’imaginez la zone est immense et les touristes qui sont souvent américains, européens ou chiliens viennent seuls ou par petits groupes, on peut estimer ce chiffre entre plusieurs centaines, voir quelques milliers.
La nouveauté ces dernières années est qu’on trouve désormais des agences spécialisées et qu’en vous rendant à Iquitos on vous proposera une cérémonie à tous les coins de rue. On peut faire le parallèle avec le business du spirituel en Inde.

ayahuasca vision

Ayahuasca exemple d’une vision

Souvent dans les zones les plus touristiques comme Iquitos l’Ayahuasca est proposée en version allégée et rarement par un chaman « authentique », mais au moins vous aurez probablement quelques visions sans risquer de sensations très (trop?) fortes. En revanche si vous voulez le faire avec un vrai chaman, plusieurs cérémonies et des doses classiques il faut suivre tout un processus de préparation, en particulier au niveau de votre alimentation avant la cérémonie. Pour en savoir plus regarder la vidéo du reportage ci -dessous.

L’Ayahuasca est-il dangereux?

Question essentielle n’est ce pas? entre les témoignages de voyageurs qui vivent cette expérience comme une vraie renaissance, ceux qui restent « perchés » et les autorités françaises qui mettent en garde les touristes il est difficile de s’y retrouver.

Ce qu’on peut dire sur l’Ayahuasca avec certitude c’est que l’ingestion d’ayahuasca entraîne une sorte d’ébriété (mareacion), avec souvent des nausées et vomissements. En raison de son amertume, l’écorce fraîche est parfois chiquée ou réduite en poudre. La prise de la plante se fait dans un cadre rituel, de préférence dirigé et contrôlé par un chaman. Lorsque l’ayahuasca est consommé en groupe dans un rituel, les vomissements sont considérés comme faisant partie de l’expérience.

L’ayahuaca attire surtout deux types de curieux: ceux qui veulent se « défoncer » en le consommant comme n’importe quelle drogue et ceux qui veulent faire un voyage intérieur pour répondre à la question « qui suis-je? » et rentrer en contact avec la terre mère.

Les effets apparaissent rapidement après ingestion (à partir de 30 minutes) et se poursuivent pendant plusieurs heures. Je ne vais pas vous faire la liste complète des effets mais plutôt vous montrer deux vidéos, la première extraite du film « Renegade » avec Vincent Cassel qui montre une expérience plutôt « Bad trip » suite à la prise d’Ayahuasca, et la 2e un reportage très intéressant sur ce breuvage pour ceux qui veulent en savoir davantage.

Bon visionnage!

 

Un peu effrayant quand même non? personnellement je préfère encore manger un bon ceviche!

Vous aimez ce site? vous pouvez me remercier avec un petit don pour m’offrir un café… mais vous etes libre d’accepter ou non 🙂 Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *