Huacachina

La Huacachina : Une oasis qui mérite le détour

Petite ville de moins de 1000 habitants et minuscule oasis dans le désert, la Huacachina (située à environ 300 kms au sud de Lima) est un arrêt obligé pour les touristes.

La ville se compose d’une poignée d’auberges, de restaurants et de stands d’artisans. Il n’y a vraiment pas grand-chose à faire, si ce n’est de se détendre sur un hamac et boire quelques piscos… Alors pourquoi cette destination est-elle populaire?

Un lieu unique en Amérique du Sud

La Hucachina est la SEULE oasis naturelle de toute l’Amérique du sud, un endroit magnifique avec à proximité la possibilité de faire du sandboard et du buggy.

 

Oui vous avez bien lu du Sandboard, autrement dit comme le snowboard … mais sur le sable (et la combinaison en moins).

Suite aux nombreux accidents il n’est généralement plus autorisé de descendre les dunes debout, il faut descendre couché comme dans une luge… mais avec la tête en avant! ce qui permet d’avoir quand même des sensations sympas.

Cependant plus intéresant que le Sandboard vous ne pouvez pas aller a la Huacachina sans faire de Buggy: Préparez-vous à des sensations dignes du Dakar!

Concrêtement, on vous installe dans un buggy avec un chauffeur motivé qui va vous en faire voir de toutes les couleurs, préparez-vous a sauter entre les dunes! Vous en voulez plus? chauffez un peu votre pilote et il se fera un plaisir d’appuyer sur le champignon et d’aller sur des dunes toujours plus hautes! Une super expérience pour les amateurs de sensations fortes.

A ne pas manquer aussi le coucher de soleil sur les dunes, un moment magique.

Infos pratiques

Comment se rendre a la Huacachina?

Le plus simple est de se rendre dans une des nombreuses agences de voyages sur Lima qui vous fera un circuit sur-mesure, mais si vous voulez économiser vous pouvez aussi vous y rendre par vos propres moyens:

  • Bus public à Ica, puis un taxi à Huacachina (peu recommandé car risque d’arnaque, voir plus bas)
  • Un bus direct depuis Lima jusqu’a la Huacachina avec la compagnie Peru Hop (seul bus direct depuis Lima qui peut entrer directement dans l’oasis).

Que devez-vous amener avec vous?

  • Du cash, car il n’y a pas de distributeurs automatiques
  • Creme solaire obligatoire
  • A moins que cela ne soit obligatoire n’amenez pas votre passeport et attention au pickpockets
  • Faites attention si vous prenez un taxi depuis Ica, de nombreux cas d’arnaques et vols ont été signalés.

Dormir sur place?

Oui c’est possible, vous avez plusieurs hotels au choix, par exemple Casa de Arenas ou Casa de Bamboo.

 

 

 

 

sites protégés Pérou

Les sites protégés du Pérou qui méritent une visite

Le Pérou est une destination qui fait rêver les routards passionnés de découvertes. Cette contrée d’Amérique du Sud attire les vacanciers du monde entier, car elle possède de nombreux attraits touristiques.

La réserve nationale de Paracas

Il y a tant de choses à voir lors d’un circuit au Pérou, dont les sites protégés. Parmi les adresses que les bourlingueurs visitent souvent, il y a la réserve nationale de Paracas. Cette dernière est localisée dans la province de Pisco. La cité la plus proche des lieux est celle de Paracas. À titre d’information, ce sanctuaire sauvage couvre une superficie de plus de 3 350 km².

Une balade pédestre sur place permettra aux aventuriers de voir plusieurs espèces végétales, pour ne citer que les oxalis, les lichens ou encore les
morelles. Mis à part la flore, la faune est aussi abondante dans le site de Paracas. En ce qui concerne les oiseaux, par exemple, on a recensé des pluviers argentés, des goélands gris, des manchots de Humboldt, des flamants du Chili, des cormorans de Gaimard, des sternes incas et bien d’autres encore. Une chose est sûre, les ornithologues en herbe ne vont pas s’ennuyer.

Pacaya-Samiria, un trésor péruvien à absolument découvrir

Quand les globe-trotters auront fini d’explorer la réserve nationale de Paracas, ils pourront poursuivre leur circuit Pérou dans un autre endroit, notamment à Pacaya-Samiria. Cette aire protégée constitue un immanquable pour de nombreux routards. Elle se trouve dans la région de Loreto et sa création date de 1972. Elle a été fondée dans le but de conserver les spécimens endémiques de la forêt basse de l’Amazonie péruvienne.

Il convient de noter qu’il figure dans la liste des sites Ramsar. Par ailleurs, une virée en bateau est le meilleur moyen d’explorer la réserve de Pacaya-Samiria. Cette activité donnera l’occasion aux voyageurs de rencontrer diverses espèces fauniques, dont les jaguars, les loutres géantes, les caïmans noirs, les lamantins, les dauphins roses, les tortues de rivières, etc. En outre, pour toute expédition au cœur du site, il est recommandé d’être accompagné par un guide.

À la découverte du parc national de Manú

Les circuits Pérou des routards peuvent se terminer avec la visite d’une autre aire protégée reconnue du pays. Cette dernière n’est autre que le parc national de Manú. Il faut savoir que ce site est une réserve de biosphère de l’UNESCO. Pour y aller, les bourlingueurs devront se rendre dans le sud-est du territoire, plus précisément entre les départements de Cusco et Madre de Dios. À titre d’information, la superficie de Manú avoisine les 18 000 km².

La majorité des lieux se compose d’une immense forêt quoi que les décors soient aussi constitués de falaises rocheuses. Sur ces formations géologiques plus connues sous l’appellation de « collpas », on peut souvent apercevoir des perroquets qui se nourrissent de sels minéraux contenus dans la roche. Par ailleurs, une randonnée pédestre dans le site permettra de rencontrer des indigènes tels que les Yine, les Matsikenga, les Amahuaca ou encore les Nahua.

riches au pérou

Les familles les plus riches au Pérou

Que vous souhaitiez investir, créer un business ou trouver un emploi, il est utile de connaitre les empires familiaux qui comptent au Pérou.

Voici le top 7 des familles les plus riches au Pérou (en 2017), de quoi vous inspirer ou vous aider à soutenir une conversation avec vos futurs partenaires commerciaux, clients, investisseurs, ou employeurs.

Pourquoi un top 7? car c’est le nombre de famille dont le patrimoine est supérieur à 1 milliard de dollars. Lisez attentivement et ne sous-estimez pas l’importance de l’information, surtout dans un pays comme le Pérou où le réseau est roi. C’est parti!

1/ Famille Brescia : fortune estimée 6.52 milliards de dollars

Si vous devez retenir un nom c’est bien celui de la famille Brescia à la tête du groupe Breca (anciennement Grupo Brescia)

Il s’agit d’un conglomérat d’entreprises péruvien appartenant à la famille Brescia-Cafferata. Fondé à la fin du XIXe siècle, il est actuellement l’un des principaux groupes économiques au Pérou, bien qu’il ait également une présence importante en Amérique latine et quelques opérations dans le monde entier. Le groupe a diversifié ses investissements, couvrant différents secteurs tels que l’industrie, la finance, l’exploitation minière, les services et la pêche (Pesquera Tasa).

Depuis Septembre 2011, ses activités principales sont regroupées dans la société holding Inversiones SA Breca. Les principales entreprises du groupe sont : BBVA Continental, Minsur, et Rimac Seguros.

2/ Famille Romero: 5.57 milliards de dollars

Le groupe Romero à réussi le pari de devenir Numero 1 dans les différents secteurs dans lesquels il opère. C’est un groupe solide donc présent dans des secteurs aussi variés que l’alimentation (Alicorp), l’énergie (Primax), les services logistiques et maritimes (Tramarsa), sans oublier sa puissante holding financière Credicorp et des entreprises dans le secteur de la pêche et l’agriculture.

3/ Famille Rodriguez: 4.80 milliards de dollars

La famille Rodriguez est en train d’augmenter rapidement sa fortune grâce à ses entreprises principales que sont le groupe alimentaire Gloria (surtout connu pour sa branche laitière), Yura (construction, ciment), ou encore Casa grande (sucre de canne).

4/ Famille Rodriguez-Pastor: 3.01 milliards de dollars

Parmi les entreprises les plus représentatives on retrouve des noms très connus comme Interbank, Supermercados Peruanos (Plaza Vea et Vivanda), Interseguro, Oechsle, l’Université technologique du Pérou (UTP), Don Belisario, Cineplanet, entre bien d’autres.

5/ Famille Hochschild: 1.36 millard de dollars

Cette famille est principalement connue pour sa branche minière Hochschild Mining qui possède des actions au Pérou et Argentine, ainsi que les ciments Pacasmayo et l’université UTEC (Universidad de Ingeniería y Tecnología).

6/ Famille Benavides: 1.05 millard de dollars

Encore une fois le secteur minier est à l’honneur avec la possession de « Minas Buenaventura » (Numéro 1 du secteur minier au Pérou). La Famille Benavides était également à la tête de « Inversiones La Rioja » (qui possédait entre autre l’hôtel de Luxe Marriot) avant de le vendre en 2017 au Groupe Breca (numéro 1 du classement) pour un montant de plus de 200 millions de dollars.

7/ Famille Belmont Graña: 1.02 millard de dollars

Dirigées par deux frères, les entreprises du groupe Belmont Graña Belcorp et Yanbal (marca Unique) sont des acteurs incontournables dans le domaine des cosmétiques au Pérou. Des entreprises qui à l’inverse de celles du top 6 se sont développées en utilisant principalement le pouvoir du marketing de réseau.

 

trVM--lignes-de-nazca-

Les sites mystérieux à découvrir durant un voyage au Pérou

Le Pérou est un pays fascinant se trouvant à l’ouest de l’Amérique du Sud. Cette contrée est prisée des aventuriers pour ses paysages remarquables et surtout ses sites énigmatiques.

Les lignes de Nazca

Parmi les endroits qui méritent un détour dans cette partie du continent américain, il y a les fameuses lignes de Nazca. Ces énormes géoglyphes se situent dans le désert de Nazca, au sud du territoire péruvien. Ils sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.
Ces dessins ont été réalisés entre l’an 400 et 650 par le peuple nazca, une civilisation pré-incaïque. Ils sont un véritable mystère pour les chercheurs. En effet, l’utilité exacte de ces symboles est inconnue des scientifiques. Ainsi, leur signification à laisser libre court à diverses suppositions comme la théorie des anciens astronautes ou encore l’hypothèse d’un calendrier astronomique. Pour admirer les différentes figures de ce site pendant leur circuit Pérou, les vacanciers doivent survoler la zone à bord d’un petit avion.

Le Machu Picchu, une cité antique du Pérou

Le Machu Picchu est une destination à ne pas manquer pendant un circuit au Pérou. Cette ancienne cité inca se trouve à l’est de la cordillère des Andes, sur un promontoire rocheux (à près de 2 400 m d’altitude) entre les monts Machu Picchu et Huayna Picchu. Elle fut mise au
jour en 1911 par l’archéologue Hiram Bingham. Cette citadelle fait partie des sept nouvelles merveilles du monde et est classée en tant que patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle a été créée au XVe siècle durant le règne du souverain Pachacútec. Ce complexe est l’un des plus
importants sites archéologiques de l’Amérique latine. Dans ce lieu, les vacanciers pourront admirer des terrasses de cultures, des vestiges de maison de style classique incas et des ruines de temple. Par ailleurs, les globe-trotters peuvent apercevoir la mystérieuse porte
découverte par David Crespy. D’après certains chercheurs, cette ouverture serait l’entrée d’un mausolée qui abriterait la dépouille de l’empereur Pachacútec.

Le parc national de Manú, une perle écologique et archéologique du Pérou

Le parc national de Manú est une adresse incontournable lors de circuits au Pérou. Cette aire protégée d’une superficie d’environ 17 162 km² fait parties des forêts humides du Sud-Ouest de l’Amazonie. Elle se situe à cheval entre les départements de Madre de Dios et de Cusco. Cette réserve de biosphère est célèbre pour ses collpas, des falaises argileuses où se rassemblent des milliers de perroquets qui viennent se nourrir des sels minéraux de sa formation géologique. Dans ce havre de paix, les vacanciers peuvent observer près de 1 000 spécimens d’oiseaux tels que l’ara militaire, la spatule rosée, l’ouette de l’Orénoque, le coq-de-roche péruvien et la harpie féroce. Les amoureux de la nature pourront également photographier diverses espèces de mammifère menacé de disparition comme le singe laineux commun, le tapir du Brésil, la loutre géante ou encore l’ours à lunettes. Mis à part la faune, les aventuriers qui explorent le parc national de Manú ont la possibilité de voir les pétroglyphes de Pusharo. Ces motifs sont un vrai mystère pour les archéologues. En effet, leurs créateurs et leur signification sont inconnus des chercheurs.

 

emploi au Pérou

Trouver un emploi au Pérou

Vous envisagez de vous installer pour quelques années ou plus au Pérou? A moins d’être rentier, retraité, investisseur ou créateur d’entreprise, il vous faudra probablement chercher un emploi. Voici l’analyse de Creser Consulting, une agence de Ressources Humaines située à Lima.

Le marché de l’emploi au Pérou

Après des années de forte croissance l’économie marque le pas, et trouver un poste devient plus compliqué. De nombreuses entreprises ont mis entre parenthèses leurs projets d’expansion (et donc de recrutement) car elles ne sentent plus la même confiance qu’auparavant.

Les investissements étrangers sont moins nombreux, et au niveau national les investissements privés sont également en recul… seule bonne nouvelle la hausse des investissements publics.

Ce ralentissement économique n’a pas été enrayé par l’arrivée au pouvoir du président Pedro Pablo Kuczynski. bien au contraire!
L’opposition, c’est à dire le groupe Force Populaire mené par Keiko Fujimori dénonce un président trop âgé et pas assez dynamique. Pas facile pour le président de gouverner alors que l’opposition dispose de la majorité parlementaire.

Mais revenons-en à votre recherche d’emploi. Pour commencer sachez qu’il vous sera quasi indispensable de parler espagnol à un niveau correct pour la plupart des postes. Si vous ne parlez pas espagnol vous pourrez l’apprendre au Pérou, mais il est préférable d’avoir au moins quelques bases avant de venir.

Le Pérou est aujourd’hui une destination de plus en plus appréciée des candidats à l’expatriation. Il est donc important de soigner votre CV et de savoir vous vendre pour faire la différence.

Obtention du permis pour votre emploi au Pérou

Dés l’embauche faite, vous devrez établir avec votre employeur un contrat devant un notaire. Ensuite il faudra monter un dossier complet comprenant votre Curriculum Vitae accompagné des photocopies de vos diplômes et de votre contrat de travail.

L’employeur doit donner des éléments financiers et assurer qu’il n’a pas atteint son quota d’employés étrangers. Une fois le dossier établi, il est déposé au ministère du travail, via l’entreprise, pour l’obtention du permis de travail. Après avis favorable du ministère du travail, les démarches auprès du service de l’immigration afin d’obtenir un permis de séjour peuvent être effectuées. Ces formalités administratives n’excédent pas 3 mois et coûtent environ 300 euros.

Le contrat de travail au Pérou

Comme pour tout emploi, il est impératif d’établir un contrat de travail écrit sur lequel les 2 parties précisent les conditions d’embauche, avec entre autres, l’identité des parties, le lieu de travail, la fonction exercée et la durée du contrat. Pour un étranger, elle est de 3 ans maximum, renouvelable autant de fois que souhaité, sur simple demande écrite.

Il faudra aussi préciser les horaires de travail de votre emploi au Pérou (la durée légale est de 48h/semaine et l’âge de la retraite est fixé à 65 ans), la durée des congés payés, la rémunération annuelle globale brute. Seul l’employeur paie les contributions sociales, à hauteur de 27% du salaire.

Pour information, le salaire minimum en 2017 est de 850 soles (230 euros) et le salaire moyen est de 1325 soles (360 euros). Les avantages en nature pourront être indiqués, comme le logement, voiture de fonction ou les éventuelles prises en charge. Les conditions de rupture de contrat et leur indemnisation doivent également y être mentionnées. Les conditions de licenciement sont régies par le décret suprême du 27 mars 1997 consultable sur le site mtps.gob.pe. Enfin, le contrat sera finalisé en indiquant le lieu de signature du contrat qui déterminera le tribunal compétent en cas de conflit.

Les secteurs porteurs

Au Pérou, les marchés porteurs se trouvent principalement dans le secteur agroalimentaire avec en premier lieu, la pêche maritime puis, la production d’huiles et de farines, l’exportation d’asperges et de mangues. Le secteur minier, avec l’extraction de l’argent, du zinc, du plomb, du cuivre et de l’or, est aussi intéressant.

L’énergie, quant à elle, est en plein développement avec l’électrification accélérée du pays qui connaît encore des zones importantes non connectées au réseau. Le textile connaît également un essor considérable à l’exportation avec, la fibre d’alpaca et le coton reconnu mondialement pour sa qualité. Le Pérou a aussi du potentiel dans le domaine des plantes médicinales et les produits dérivés pour leurs qualités thérapeutiques.

Comment chercher un emploi au Pérou ?

Il est préférable de commencer sa recherche d’emploi dès la France, vu le délai très court pour obtenir un permis de travail et le permis de séjour. Outre les méthodes classiques telles que les annonces dans les journaux, les candidatures spontanées sont aussi possibles auprès, par exemple, des sociétés françaises implantées sur place.

Cependant n’en restez pas là! ne négligez pas l’importance du réseau et soyez innovant. Pour construire votre réseau nous vous recommandons l’utilisation de Linkedin. n’hésitez pas à ajouter des potentiels recruteurs et à les contacter.

Dans tous les cas pour réussir votre recherche d’emploi rien de mieux que de se former auprès de spécialistes. Creser consulting propose par exemple un programme « Empleabilidad » qui vous permettra de faire un bilan complet de votre valeur sur le marché, et d’apprendre à le mettre en avant pour convaincre les recruteurs.

bureau lima

Trouvez facilement votre bureau Lima

Que vous soyez déjà au Lima ou que vous prévoyez de vous y rendre pour travailler ou entreprendre, il est probable que vous ayez besoin d’un bureau Lima pour votre activité. Voici quelques conseils qui pourront vous guider:

Le bien être de vos employés

Lorsque l’on se lance à la recherche d’un bureau Lima, la priorité principale est souvent de trouver en location ou en vente le bon bureau au bon prix. Mais n’oubliez pas aussi le bien-être de vos employés, il est prouvé que leurs bien être a une influence importante sur la productivité de votre entreprise, pensez à eux !

Quel quartier pour mon bureau Lima?

Bien sûr les bureaux doivent être agréables à vivre, sécurisés et si possible dans un endroit accessible pour vos employés… mais au Pérou l’image d’une entreprise est fortement associée au quartier dans lequel se trouvent ses bureaux.

Choisir de s’installer dans un quartier comme Miraflores ou San Isidro, c’est sans doute payer un peu plus cher que dans d’autres quartiers, mais aussi vous assurer davantage de crédibilité face à vos clients et partenaires.

Une agence immobilière francophone sur Lima?

Voyager Vivre Pérou est associé à l’agence Francophone de référence sur Lima. Nous disposons de superbes bureaux au juste prix dans les meilleurs quartiers de Lima.

Par exemple? un superbe bureau de 97m² dans un immeuble récent à Miraflores sur l’Avenue Benavides, entre le centre commercial Wong Panama et le parc Reducto:

Accès facile aux Avenues Panama, Benavides et à la Via Expresa (metropolitano). Ce bureau, situé au 6e étage comprend 4 pièces comporte également 2 salles de bain et des finitions impeccables. Prix US$1500 par mois.

L’immeuble est sécurisé par caméras, personnel de sécurité, et dispose également de parties communes pour la cantine des employés et une grande terrasse.

Envoie d’en savoir plus pour trouver votre futur bureau Lima? contactez moi!

 

 

trail au Pérou

Envie de faire du trail au Pérou?

Le Pérou est un pays qui compte de nombreux grands espaces avec de paysages magnifiques. Ce n’était donc qu’une histoire de temps avant que petit à petit les traileurs ne rejoignent les nombreux randonneurs qui se rendent au Pérou pour un trip sportif. Venez vous faire plaisir avec un trail au Pérou!!

Et devinez quoi? un frenchy Nicolas Viallet sillonne avec ses amis depuis quelques années le Pérou à la recherche de nouvelles routes de trail, voici son interview !

1. Présentation

Bonjour, je m’appelle Nicolas, je vis au Pérou depuis 5 ans. J’aime la nature, les voyages et après quelques trekkings j’ai découvert le trail (course à pied de montagne) que je pratique depuis 3 ans.

2. Comment est née l’idée de courir cette route ancestrale de 115 km?

Nous sommes 3 traileurs dans l’équipe UltraChaskis et nous partageons une admiration pour la culture Inca et ses vestiges archéologiques situés dans les montagnes péruviennes. Nous avions déjà effectué plusieurs routes plus courtes impliquant d’autres ruines et citadelles, et nous avons décidé de développer et enregistrer cette “Ultra” qui est l’une des routes les plus importantes de l’Empire Inca joignant Choquequirao à Machu Picchu.

3. Vous êtes-vous préparés physiquement et mentalement?

Nous sommes tous les 3 ultra-traileurs, participants à différentes compétitions de longues distances durant l’année. Mais pour cette route la difficulté réelle, en plus de son grand dénivelé, était de la réaliser sans aide extérieure, en autonomie et en mode “survie” .

4. Justement parlons un peu des détails “techniques” de cette route et de son dénivelé.

Ce fut un grand défi: nous avons parcouru 115 km en deux jours avec un dénivelé positif de plus de 7800m passant plusieurs bras de la Cordillères des Andes, avec des altitudes allant de 1500m à des sommets à 4700 mètres. Nous sommes passés par 4 sites archéologiques.

5. 115km sans soutien, j’imagine que cela demande beaucoup de préparation?

Oui car il faut planifier tout le court avec grande précaution. C’est aussi important que la préparation physique et mentale. Il nous a fallu plusieurs réunions pour planifier tous les aspects du voyage: transport, ou dormir, segmenter la route et pour chaque segment, évaluer le dénivelé le temps de réalisation et les points d’eau. Il y a des longues sections isolées ou il n’y a absolument rien. Nous a aussi étudié l’équipement de chacun pour me prendre que le nécessaire tout en apportant de quoi palier à des urgences.

6.Quelles sont les dispositions fondamentales pour réaliser un voyage d’une telle ampleur?

Comme nous l’avons déjà discuté, une bonne préparation physique est indispensable. Plusieurs sorties en montagne pour travailler le dénivelé et la résistance musculaire et l’adaptation à l’altitude. Connaître son matériel, et autant que possible la route.

7. L’itinéraire GPS est-il disponible si d’autres coureurs “ultra” veulent s’aventurer à faire la « Ultra Del Chaski »?

Si bien sûr, lors de la planification, il était très difficile de trouver des informations sur cette route. L’un de nos objectifs était donc d’enregistrer la route et de diffuser le maximum d’information. Ces informations sont disponibles sur notre site web: ultrachaskis.com et sur d’autres plateformes sportives du genre strava ou tracedetrail.fr

8. Et peut-on espérer une compétition “Ultra Del Chaski” dans le futur?

Non malheureusement cela est impossible étant donné que la route traverse plusieurs sites archéologiques protégés. Par exemple, pour passer à Choquequirao et Machu Picchu nous avons dû payer nos tickets d’entrée comme tous les touristes. Cependant, il serait excellent que d’autres coureurs de haut niveau viennent et réalisent cette route qui est réellement de qualité mondiale. De plus avec les technologies modernes, ils peuvent utiliser nos tracks GPS et d’une certaine manière il est même possible de comparer les temps de course de chacun (et de battre le temps établi).

Pour calculer le temps de course, nous utilisons le même principe que les courses d’étapes comme la Marathon des Sables et la route se doit se faire en autonomie en portant tout l’équipement et sans assistance extérieure.

9. Sur un plan personnel, ça fait quoi de conquérir un telle route et quels sont les projets pour l’avenir?

Nous sommes vraiment honorés d’avoir réalisé un tel projet, nous voulons promouvoir ce sport encore méconnu au Pérou et faire connaître la beauté des paysages, les sentiers ancestraux et l’histoire du Pérou au reste du monde.

Sinon, nous espérons pouvoir développer d’autres routes car le Pérou a beaucoup à offrir, je pense notamment aux montagnes de Huaraz, la Jungle amazonienne ou le désert d’Ica.

10. Quelque chose à ajouter pour les français qui nous lisent?

Non si ce n’est que le Pérou un pays riche en culture et histoire et que les amoureux de la nature n’hésitent pas à venir découvrir le découvrir. Je tiens à aussi à souligner qu’il n’est pas nécessaire d’être un sportif de haut niveau, par exemple il est possible de faire cette route en mode trekking avec une agence de voyage ou tout l’équipement est transporté à dos d’âne. Et pour les aventuriers, ils peuvent nous contacter avec grand plaisir.

Informations

Coureurs: Max Delgado Espinoza (Pérou), José H. Gonzalez (Colombie), Nicolas Viallet (France)

Facebook: https://www.facebook.com/UltraChaskis/

Web: http://www.ultrachaskis.com/

GPS: http://tracedetrail.fr/fr/trace/trace/37368

VM--jardin Mexique

Circuit au Mexique en écotourisme

Peut être faites vous partie de ces voyageurs qui viennent en Amérique pour découvrir plusieurs pays. Et si en plus des pays limitrophes au Pérou vous profitiez de votre venue sur le continent Américain pour découvrir le Mexique authentique?

Envie de reprendre contact avec la nature ? Il est recommandé de partir au Mexique. Ce dernier figure parmi les destinations privilégiées des touristes. Il est célèbre grâce à ses superbes stations balnéaires, ses villes coloniales, ses majestueux sites archéologiques mayas et aztèques et ses rutilantes cathédrales baroques.

Outre cela, cette contrée possède des richesses naturelles fascinantes à découvrir lors d’un circuit Mexique. On y trouve, par exemple, le sanctuaire de baleines d’El Vizcaíno. Cet endroit est localisé à l’ouest de la péninsule de Basse-Californie, dans l’océan Pacifique. Il regorge de plantes halophiles, d’habitats désertiques et de mangroves. De plus, il abrite 2 lagunes côtières où des baleines grises, des veaux marins, des dauphins, des phoques, des lions de mer de Californie et d’autres espèces aquatiques viennent se reproduire. Ces lacs constituent également un lieu d’hivernage pour les baleines grises. Ainsi, ils forment un meilleur spot pour observer ces beaux spécimens dans leurs milieux sauvages.

Découvrir le sanctuaire des papillons monarques de La Mesa

Pour les amoureux de la nature, la découverte du sanctuaire des papillons monarques de la Mesa est un must-do lors d’un circuit au Mexique. Cette réserve se situe au cœur d’une forêt montagneuse de pins. De ce fait, elle constitue un endroit parfait pour le repos des papillons monarques. Chaque année, en hiver, ces spécimens exceptionnels envahissent l’État de Mexico après une longue migration de plus de 4 000 km depuis les montagnes Rocheuses des États-Unis et le sud du Canada. À cette occasion, les vacanciers ont l’opportunité d’assister à un spectacle naturel fascinant. La visite de ce havre de paix permet ainsi aux passionnés d’écotourisme de vivre un moment mémorable et hors du commun.

D’ailleurs, une communauté locale propose aux voyageurs quelques chalets en bois et des guides pour des randonnées d’observation des papillons. Ces derniers repartent ensuite en février et en mars. À titre d’information, le Mexique possède 3 sanctuaires appartenant à la Réserve de Biosphère du Papillon Monarque. Chacun d’eux reçoit entre 7 et 20 millions de papillons.

Visiter le jardin botanique de Zapotitlan

Pour terminer ce Mexique circuit, les routards ne manqueront pas de visiter le jardin botanique de Zapotitlan. Celui-ci est localisé au cœur de la réserve de la biosphère Tehuacán- Cuicatlán, le plus grand site naturel de cactus du monde. Il permet aux voyageurx de découvrir d’innombrables richesses naturelles de la région. Les bourlingueurs y trouvent des cactus endémiques et des animaux exceptionnels comme des serpents ainsi que des oiseaux.

Cette aire protégée possède aussi une pépinière, un endroit idéal pour le camping, 3 miradors en bois, un centre d’accueil, un musée et un petit jardin regroupant des espèces de végétations de la ville. Plusieurs sentiers sont également disponibles pour une promenade dans une forêt de cactus. Lors de la randonnée, il ne faut pas arracher les plantes. Cela peut créer des problèmes avec la police. Concernant l’hébergement, des cabanes sont installées au milieu des cactus géants pour passer une bonne nuit dans la nature.

lima distritos

Quel quartier de Lima pour s’installer?

Lima est une ville unique au monde! les Liméniens sont fiers de leur ville où tradition, gastronomie et paysages donnent à la capitale du Pérou une identique incroyable. Mais savez vous dans quel quartier de Lima vous installez?

Bien sûr comme la majorité des capitales Lima est une ville dans laquelle on trouve des quartiers agréables et sûrs… et d’autres beaucoup plus bruyants et moins sûrs, voir dangereux. De manière générale il est recommandé aux expatriés de résider dans les quartiers qui appartiennent à « Lima Moderna » comme vous pouvez le voir sur la carte en haut de cet article.

Le meilleur quartier de Lima pour s’installer dépend de votre situation personnelle et de votre budget. Lima est une ville relativement abordable par rapport aux capitales européennes… mais loin d’être peu chère. Il faut savoir qu’ici les prix à la location ou à la vente des appartements/maisons ont fortement augmentés ces dernières années.

  • Vous êtes célibataire, un peu bohème? Barranco sera votre paradis. A l’origine village de pêcheur, c’est le quartier romantique, bohème et noctambule de Lima avec de nombreux restaurants, bars, discothèques et “peñas criollas” (bar-restaurants où l’on joue la musique criolla). Il est agréable de s’y promener au milieu des parcs fleuris et de parcourir les rues arborées bordées de grandes villas entourées de jardin.

Puente-de-los-Suspiros-Barranco-Lima

  • Autre option avec un environnement plus international? Miraflores bien sûr! Centre économique et touristique, ce quartier regroupe la majorité des ambassades, hôtels et des casinos, ainsi que le centre commercial Larcomar donnant sur l’océan Pacifique. Sans doute le quartier le plus facile pour vous adapter en douceur si vous parlez plutôt anglais qu’espagnol et cherchez une vie « à l’occidentale ».

miraflores

  • Vous venez avec votre famille?  Surco ou Magdalena sont de bonnes options. La Molina est un autre quartier intéressant et très agréable à vivre, mais le trafic est devenu si important qu’il est désormais pénible pour les personnes travaillant à Miraflores ou San Isidro de se rendre au travail depuis La Molina… C’est pourquoi les prix ont commencés à baisser à La Molina. Je recommande plutôt ce quartier si vous pouvez travailler sur la Molina ou si vous êtes retraité.

 

Voilà pour ce rapide tour d’horizon concernant votre potentiel futur quartier de Lima! Bien sûr ce ne sont que des suggestions, j’aurai aussi pu parler de Lince ou Jesus Maria, deux quartiers proches de San Isidro et qui se sont considérablement développés ces dernières années, et qui gardent une identité  plus « Péruvienne » que San Isidro ou Miraflores.

Vous aimez ce site? vous pouvez me remercier avec un petit don pour m’offrir un café… mais vous etes libre d’accepter ou non 🙂 Merci!

visa au pérou

La Loi sur l’immigration: Les différents types de Visa au Pérou

Par Agathe Clavairoly : Article invité pour Biz Latin Hub

Les démarches pour obtenir un visa pour pouvoir séjourner dans un nouveau pays peuvent être parfois déroutantes. Par conséquent, les expatries sont fortement encouragés à demander conseil à un avocat professionnel en immigration. Ci-dessous, nous apportons un guide simple et clair des différents types de visa avec les concepts clés que chaque expatrié devrait connaitre avant de venir s’installer au Pérou.

 

Visa d’affaires. Il s’agit d’un visa d’entrée simple pour une durée de 90 jours et qui est délivré par l’Ambassade du Pérou de votre pays. La procédure pour obtenir ce type de visa dure 4 jours, mais les expatriés peuvent payer un prix plus élevé et obtenir leur visa d’affaire en seulement un jour. Hormis les frais de dossier, les demandeurs sont tenus de soumettre les documents suivants :

  • 2 photographies type passeport
  • 1 photocopie du contrat
  • Un passeport valide
  • Un relevé bancaire récent
  • Lettres de recommandation
  • Réservation du billet d’avion aller-retour

 

Visa de travail. Ce visa est également connu sous le nom de carte d’identité de résident étranger et est délivre aux expatries avec le contrat de travail au Pérou. Le contrat de travail doit être de minimum 1 an et donner le droit de travailler au Pérou comme son nom l’indique. Les visas de travail sont délivrés par la Direction Générale de l’immigration et de naturalisation (désigné par son sigle espagnol DIGEMIN) et les expatries peuvent en faire la demande seulement une fois qu’ils sont dans le pays avec soit un visa touriste ou un visa de travail. Les demandeurs sont tenus de soumettre les documents suivants :

 

  • Preuve des frais de traitement
  • Une photocopie de passeport
  • Contrat de travail signe par l’entreprise et authentifie par un notaire public ou par la DIGEMIN

 

Visa d’immigrant. Les expatriés peuvent demander un visa d’immigrant après avoir obtenu une carte d’identité de résident étranger pendant 2 ans et ne pas avoir passé plus de 3 mois consécutifs ou 6 mois intermittent en dehors du Pérou. Ce visa qui n’a pas de date d’expiration peut être délivré par l’Ambassade du Pérou du pays de votre pays ou la DIGEMIN et nécessite 8 mois pour que la demande soit traitée. Les demandeurs sont tenus de fournir les documents suivants traduits en espagnol par un traducteur agrée :

  • Une photocopie de passeport
  • Une photocopie de la carte d’identité de résident étranger
  • Un certificat des entrées et sorties du pays
  • Une vérification policière des antécédents
  • Déclaration de revenus la plus récente

Visa d’investisseur. Ce visa est fait pour vous si vous avez décidé d’investir 30 000 dollars dans une entreprise péruvienne déjà existante,  ou dans la création de votre entreprise. Un visa d’investisseur est valable 1 an mais NE donne PAS le droit de travailler au Pérou. Il sera nécessaire de présenter un plan d’affaires de l’entreprise pour laquelle vous investissez et cette entreprise devra employer 5 personnes recrutées localement pendant la première année d’exploitation de votre entreprise. Les demandeurs sont tenus de fournir les documents suivants traduits en espagnol par un traducteur agree:

  • Une photocopie de passeport
  • Une demande de Visa de non immigrant en ligne
  • Photo

 

Visa professionnel indépendant. Si vous avez une profession et êtes membre d’un corps professionnel, vous pouvez songer à obtenir ce titre professionnel au Pérou afin de travailler comme professionnel indépendant (freelancer). Cela vous donne le droit de travailler au Pérou en tant qu’indépendant, mais ne donne pas droit à être employé et avoir un contrat de travail. Selon la profession exercée, ce visa peut être difficile à obtenir à cause des évaluations qui doivent être exécutées. Les demandeurs sont tenus de fournir les documents suivants traduits en espagnol par un traducteur agrée:

  • Vérification policière des antécédents
  • Preuve des frais de traitements

 

Visa de retraite. Les visas de retraite sont délivrés aux expatries pouvant justifier d’un revenu mensuel minimum de 1 000 dollars en provenance de l’extérieur du Pérou. Ce visa permanent permet aux expatries de vivre au Pérou sans travailler et d’obtenir certains avantages comme de ne pas payer  l’impôt étranger et pouvoir importer des biens personnels (excepter les voitures) exemptes d’impôts. Ce visa est valable 1 an, mais ne donne pas droit à travailler au Pérou. De même, les expatriés peuvent demander la citoyenneté après 2 ans d’obtention du visa de retraite. Les demandeurs sont tenus de fournir les documents suivants traduits en espagnol par un traducteur agrée:

  • Une photocopie de passeport
  • Retraite ou carte de sécurité sociale notariée par le pays d’origine et légalisée par un Consulat péruvien
  • Vérification policière des antécédents

 

A quelles aides avez-vous droit ?
Biz Latin Hub est prêt à répondre à vos doutes lies à l’expatriation et à vous aider à obtenir le visa péruvien qui vous correspond grâce à notre groupe d’experts en droit de l’immigration. Si vous souhaitez davantage de renseignements, n’hésitez pas à contacter Craig à l’adresse craig@bizlatinhub.com

Vous aimez ce site? vous pouvez me remercier avec un petit don pour m’offrir un café… mais vous etes libre d’accepter ou non 🙂 Merci!

Croisière Pérou

La découverte de Pérou lors de votre croisière Amérique du Sud

Article invité de croisieres.fr

Des Andes à la forêt amazonienne, en passant par le Machu Picchu et la Cordillera Blanca, le Pérou offre une palette très variée de paysages à explorer au cours d’une croisière en Amérique du Sud.

Escale au Pérou, pour une croisière mémorable en Amérique du Sud

Se trouvant à l’ouest de l’Amérique du Sud, le Pérou est réparti en trois grands secteurs, à savoir la forêt tropicale ou Selva à l’Est, la Sierra au Centre et la côte à l’Ouest. Ce pays a pour capitale Lima, un passage obligé lors d’une croisière en Amérique du Sud.

A cet effet, découvrez les croisières Pérou disponibles sur croisieres.fr, comme celle à bord du navire de croisière Emerald Princess, appartenant à la compagnie Princess Cruises. Ainsi, au départ de Los Angeles, pendant 18 jours et 17 nuits, explorez le Mexique, le Costa Rica, le Pérou ou le Chili, à bord d’un luxueux bateau, au confort inégalé. Outre les escales mémorables jalonnant la croisière, diverses activités sportives et séances de bien-être attendent entre autres, les passagers.

Durant votre escapade péruvienne, découvrez Lima, une capitale cernée par les sommets de la cordillère des Andes. Le principal atout de la capitale péruvienne réside dans ses édifices historiques parfaitement conservés, comme l’église et le couvent de San Francisco, érigés en 1774. Rendez-vous également sur la Plaza de Armas, rassemblant de magnifiques édifices historiques comme l’Hôtel de Ville et la cathédrale de Lima.

La « ville des Rois » séduit également ses visiteurs par le charme de son centre historique, situé au cœur de l’agglomération. La gastronomie reflète également la richesse culturelle de cette cité. Goûtez ainsi à la Papa a la huancana, des pommes de terre agrémentées d’une sauce au fromage blanc et de piments.

Les autres joyaux du Pérou à découvrir

Lima n’est pas l’unique atout charme du Pérou, vous pourrez aussi découvrir Callao, qui est également digne d’intérêt. Cette ville, située sur la façade atlantique du continent sud-américain, est le principal port de pêche du pays. À votre arrivée au port, rejoignez la place de l’Indépendance, qui est embellie d’un magnifique jardin. Juste au milieu du jardin trône un vaste bassin et en face s’élève la forteresse du roi Philippe. Elle accueille notamment le musée des armes.

Si la ville dévoile un patrimoine bâti remarquable, ses festivals révèlent une cité ancrée dans ses traditions, à l’instar de la fête de Callao. Elle ouvre la scène à un immense festival de salsa et à un défilé folklorique.

Au gré des balades à travers la ville, découvrez le quartier historique de Chucuito. Celui-ci est jalonné d’élégantes maisons coloniales. L’église Matriz, de style néoclassique, est une construction d’époque émaillant le paysage architectural de Callao.

Le Machu Picchu et ses temples en pierre est un autre joyau du Pérou, symbolisant la civilisation inca par excellence. Ce site archéologique donne sur des cultures en terrasses vert émeraude, s’étageant devant de vertigineux sommets des crêtes andines.

Mi-Péruvien mi-bolivien, le lac Titica, le plus haut lac navigable au monde, est propice à l’évasion. Profitez-en pour flâner sur les îles flottantes artificielles, fabriquées par le biais de roseaux légers, à l’instar des îles Uros ou l’île de Taquile.

En partant en direction du Nord, plongez dans l’histoire péruvienne. Cette région abrite les sites archéologiques les plus intéressants du pays, comme la cité précolombienne de Chan Chan, la plus vaste au monde. Faites également un arrêt à Huanchaco, un ancien village de pêcheurs transformé en station balnéaire.

Vous aimez ce site? vous pouvez me remercier avec un petit don pour m’offrir un café… mais vous etes libre d’accepter ou non 🙂 Merci!

groupe-qosqo-maki

Le tourisme solidaire à Cusco avec Qosqo Maki

Aujourd’hui Je laisse la parole aux responsables d’une association de tourisme solidaire à Cusco qui vaut le détour, bonne lecture!

Qu’est-ce que Qosqo Maki ?

Qosqo Maki est une association créée en 1990 qui assure l´accompagnement, pour l´exercice de leurs droits, des enfants et adolescent(e)s travailleurs en situation de rue à Cusco, au Pérou. Ceux-ci ont décidé de s´éloigner temporairement de leur famille, suite à des situations quotidiennes diverses qui affectaient pleinement leur intégrité physique, émotionnelle et sociale.

L’association dispose de quatre programmes : un service d’accueil de nuit, un espace bibliothèque/ludothèque, deux ateliers de formation en boulangerie et menuiserie et un programme de tourisme solidaire. Chacun d´entre eux a ses caractéristiques propres mais converge tous vers un objectif commun qui est celui de multiplier les opportunités de construction individuelle et collective de ces jeunes.

Le tourisme solidaire à Qosqo Maki

Depuis juillet 2014, Qosqo Maki propose aux voyageurs ayant opté pour un tourisme solidaire plusieurs chambres avec salle de bain privée ou collective, eau chaude 24h/24, ordinateurs (sur demande), journaux, connexion WIFI et une cuisine-salle à manger où préparer ses propres repas. L’association est ouverte 24h/24, 365 jours par an et est alimentée par l’énergie solaire depuis 2016.

Le programme de tourisme solidaire possède un double intérêt : le premier intérêt étant de favoriser les échanges interculturels entre les visiteurs et les usagers (enfants du quartier, les jeunes du dortoir et les équipes de volontaires) de la bibliothèque. Le second étant de récolter des fonds afin de permettre la pérennité des actions et des projets de AQM.

patio-vista-general-qosqo-maki

Qosqo Maki possède un total de 27 lits, répartis de la manière suivante :

– Une chambre matrimoniale (jusqu’à 4 personnes, salle de bain privée) ;

– 3 chambres doubles (salle de bain commune) ;

– 1 chambre triple (salle de bain commune) ;

– 1 chambre quadruple (salle de bain commune) ;

– 1 dortoir de 10 lits (salle de bain commune) ;


Espace bibliothèque/ludothèque

Afin de favoriser les échanges interculturels, nous encourageons les interactions entres les visiteurs de l’association et les usagers de l’espace bibliothèque/ludothèque, notamment à travers les activités quotidiennes mises en place par les éducateurs de Qosqo Maki. Si une personne souhaite participer ou proposer sa propre activité, il sera demandé de coordonner au préalable avec la responsable de bibliothèque. Voici quelques exemples d’activités réalisés à la bibliothèque et avec les visiteurs de l’association.

index

 

La boulangerie « Panadería» de Qosqo Maki

Nostalgique de croissants et de petits pains au chocolat pour votre petit déjeuner ? N’hésitez pas à nous rendre visite à la boulangerie !

Créée avec l’aide de boulangers français, elle fournit en pains et viennoiseries plusieurs hôtels environnants. La panadería est un centre de formation en entreprise destiné aux jeunes usagers du dortoir. L’un des jeunes, a été classé parmi les 50 meilleurs boulangers du monde.

panaderia-qosqo-maki

N’hésitez pas à nous rendre visite à la boulangerie à 465, Avenida Tullumayo, Cusco, Pérou – Tel : 00 51 084 231513.

 

Asociación Qosqo Maki  

Calle Fierro 525 – Cusco

Tél : + 51 84 231513

Email : callefierro525@qosqomaki.org

Site internet : http://www.qosqomaki.org/

Vous aimez ce site? vous pouvez me remercier avec un petit don pour m’offrir un café… mais vous etes libre d’accepter ou non 🙂 Merci!

Amérique Latine

Se préparer avant de partir en Amérique Latine

Aujourd’hui je laisse la parole à Jeanne du blog 38000 kms pour nous parler de comment se préparer pour un voyage en Amérique Latine. Bonne lecture!

L’Amérique du Sud est un sous-continent offrant un panorama exceptionnel sans pareil. Il rassemble de nombreux pays disposant d’une richesse culturelle réellement attachante. Pour mieux découvrir les différentes facettes de ce vaste territoire, quel que soit le pays de votre séjour, vous aurez besoin de bien préparer et organiser votre voyage. Pour mieux vous venir en aide, nous vous avons développé les informations que vous devez savoir avant votre départ et durant tout votre séjour.

Planifier un budget adapté à vos besoins

L’aspect financier est certainement l’élément de base de votre préparation. Bien que la plupart des pays de l’Amérique du Sud sont plus ou moins pauvres, la vie a tendance à être couteuse. Pour ce faire, si vous avez un budget limité, cherchez des moyens pour alléger vos dépenses. Si vous voulez par exemple partir au Mexique, privilégiez des hébergements comme les auberges. Vous aurez un logement propre, suffisant et moins cher. De plus, vous aurez un aperçu du quotidien des locaux.

En termes de nourriture, vous n’aurez aucun souci à trouver un bon repas sain quotidiennement. Cependant, il est conseillé de manger avec modération et de toujours favoriser des repas bien équilibrés. En effet, vous prenez soin de votre santé et aussi de votre porte-feuille. Concernant le transport, si vous voulez découvrir l’intérieur du pays, le voyage en car est plus confortable, sécurisé et moins cher. Avec un budget bien calculé et géré, votre séjour sera inoubliable. Cliquez ici pour avoir plus d’informations sur les itinéraires qui vous correspondent pour mieux vous préparer.

Les formalités d’entrée et les différents papiers à préparer

Si vous voulez entrer dans l’un des pays de l’Amérique Latine, vous aurez besoin d’un passeport qui sera valide 6 mois après la date de votre billet de retour. Si vous séjournez en moins de 3 mois, vous n’aurez pas besoin de visa. Dans certains pays, l’on vous donnera un formulaire que vous devez rendre ne fois sortie du territoire. Vous ne devez en aucun le perdre. Pour y remédier, il est toujours conseillé de faire des photocopies.

Si vous voulez conduire lors de votre séjour, par exemple si vous voulez faire un voyage au Pérou, vous aurez besoin de votre permis de conduire. Pour éviter le pire, ayez tendance à faire des photocopies de tous vos documents importants comme le passeport, billet d’avion, train ou bon de location de voiture. Vous pourrez également les scanner et les garder dans vos mails. En effet, en cas de perte ou vol, vous n’aurez aucun souci à préparer vos papiers.

Santé et hygiène en Amérique Latine

Quelque mois avant votre départ, il est primordial de consulter votre médecin pour un bilan complet de votre état de santé. Cela vous permettra de savoir si vous êtes apte à réaliser le voyage ou non. Il vous conseillera également sur les activités que vous pourrez ou pas faire. Vous saurez également si vous devez suivre un traitement quelconque. Ce sera aussi le moment pour vous de parfaire vos soins dentaires, car il n’est pas agréable d’avoir une rage de dents durant vos parcours de randonnée !

Si vous devez absolument suivre un traitement particulier durant le voyage, prévoyez une quantité suffisante ou plus, car il se pourrait qu’on ne trouve pas ce médicament dans certains pays. Dans votre trousse à pharmacie, emportez des médicaments contre la diarrhée, le paludisme et autres maladies fréquentes. Sachant que l’environnement y est tropical, prévoyez du spray anti-moustique efficace. Complétez également les vaccins obligatoires tels que l’Hépatite A, la Thyphoïde, la Fièvre jaune et le DTCaP. Vous devez toujours bien conserver votre certificat international de vaccination, car on peut éventuellement vous le demander.

Ces différents points sont les plus importants, car en cas de négligence, vous pourrez nuire à votre périple. Or, le continent dispose de tous les atouts pour rendre votre séjour merveilleux.

Vous aimez ce site? vous pouvez me remercier avec un petit don pour m’offrir un café… mais vous etes libre d’accepter ou non 🙂 Merci!

expatriation

Comment retrouver des expatriés francophones?

Généralement quand on vient au Pérou en touriste on se dit toujours qu’on aurait du prévoir un séjour plus long pour avoir le temps de découvrir toutes les richesses de ce magnifique pays. Mais quand on vient pour le moyen/long terme que ce soit pour un stage, un travail, ou créer une entreprise, on est bien content de pouvoir retrouver des compatriotes de temps en temps.

 

expatriés

Oui mais comment faire?

On trouve des groupes de Français sur l’incontournable Facebook comme « les français à Lima », « les frenchy à lima », ou  encore »Francophones et Migraciones Peru » (voir l’interview du fondateur ici). Facebook est une bonne piste pour retrouver des contacts et poser vos questions d’entraides.

Vous avez aussi des sites comme internations.org qui sont intéressants notamment grâce aux nombreux événements organisés entre des expatriés du monde entier. A noter que l’inscription premium est payante.

Enfin vous avez LE site de référence sur l’expatriation au niveau mondial :

Expat.com

Présentation d’expat.com

Que vous envisagiez de vivre au Pérou ou que vous y soyez déjà installé, vous vous posez certainement de nombreuses questions au sujet de votre expatriation. Pour y répondre, Expat.com vous propose d’échanger avec les expatriés près de chez vous ou à l’autre bout du monde.

Le site est en effet le plus vaste réseau d’entraide et d’échanges pour les expatriés et ceux qui veulent vivre à l’étranger. Posez vos questions, obtenez des réponses et découvrez la vie au Pérou : bénéficiez ainsi d’un accompagnement tout au long de votre expatriation. De plus, le site est entièrement gratuit.

Expat.com vous propose tout un ensemble d’outils pour vous aider : un forum de discussion, une rubrique emploi, immobilier, des guides, des témoignages, des petites annonces ou encore un agenda des événements au Pérou. Vous avez ainsi accès sur une même plateforme à l’ensemble des informations utiles pour votre expatriation. C’est également l’occasion de découvrir l’expérience unique des autres expatriés au Pérou et de faire de nouvelles rencontres sur place !

Inscrivez-vous!

Le grand avantage de ce site est qu’il est facile de retrouver l’information notamment via le forum qui est très actif. Personnellement j’ai trouvé plusieurs contacts intéressants grâce à ce site et certains sont devenus des amis. Je vous conseille donc de prendre 5 mns pour vous inscrire!

Vous aimez ce site? vous pouvez me remercier avec un petit don pour m’offrir un café… mais vous etes libre d’accepter ou non 🙂 Merci!

stages pérou

Comment faire un stage au Pérou?

Vous êtes étudiant et vous souhaitez faire un stage au Pérou? une des options est de s’appuyer sur une structure spécialisée qui peut vous aider à trouver le stage de vos rêves! Entretien avec Edouard de stagesperou.com

Stage au Pérou

Peux-tu te présenter?
Je m’appelle Edouard Scherer, j’ai 29 ans et suis le cofondateur de Stages Pérou (http://www.stagesperou.com/). J’ai découvert le Pérou après un stage de 4 mois à Lima en 2012. Cela avait été une très belle expérience pour moi mais j’avais été frappé par la difficulté à trouver un stage dans se pays depuis la France: après environ 70 candidatures rejetées j’ai finalement trouvé mon stage grâce à un ancien camarade de classe qui vivait sur place. L’idée a donc germée et je suis revenu au Pérou dans ans plus tard pour créer Stages Pérou.

 

Que propose Stages Pérou?
Notre objectif et de trouver aux étudiants un stage de qualité et qui leur convient dans ce magnifique pays.
Concrètement, en plus du service de placement nous  aidons les étudiants à trouver un logement avant leur arrivée, à préparer leur départ et proposons un suivi pendant la période de stage.

 

Quelles types de stage sont proposés par les entreprises péruviennes?
La majorité des stages proposés sont à destination d’étudiants d’école de commerce (marketing, commerce international, communication, vente, webmarketing…) ou d’ingénieur (environnement, production, gestion de projet…). Le secteur du tourisme est également très développé et offre de nombreuses opportunités de stages. 80% des stages proposés sont rémunérés et la durée des stages et la plupart du temps comprise entre 2 à 6 mois.
Concernant les structures d’accueil, ce sont majoritairement des TPE ou PME car ces organisations offrent le cadre le plus épanouissant pour l’étudiant – avec un meilleur niveau de responsabilité et plus de flexibilité.
Vous pouvez découvrir nos offres à la page suivante : http://www.stagesperou.com/offres-de-stage-perou/

 

Pourquoi faire son stage au Pérou?

 

De nombreux avantages à faire son stage au Pérou !
  • S’installer dans un pays en plein développement économique où les opportunités sont nombreuses, surtout dans des domaines bouchés en France (marketing, communication…)
  • Vivre dans un pays abordable : en moyenne le coût de la vie est 3 fois inférieur à la France et il est également plus abordable que dans les pays voisins d’Amérique Latine (Chili, Colombie…)
  • Apprendre l’espagnol (la troisième langue la plus parlée au monde). Les Péruviens parlent l’un des espagnols les plus purs au monde. L’accent est très doux et les cours d’espagnol ne sont vraiment pas chers.
  • Découvrir un pays mythique, à la culture et à l’histoire millénaire. De plus, le Pérou regorge de trésors naturels et c’est un pays propice à la pratique de nombreux sports d’aventure (surf, parapente…)
  • Enfin, la gastronomie péruvienne est l’une des meilleures au monde et certainement la meilleure d’Amérique Latine, donc vous n’allez pas mourir de faim !
Je ne peux que vous encourager à foncer et faire votre stage dans ce merveilleux pays: vous rencontrerez des gens exceptionnels et vivrez une expérience unique. De plus s’est également un très bon moyen d’enrichir son CV par une expérience originale et de se démarquer auprès des recruteurs!

Vous aimez ce site? vous pouvez me remercier avec un petit don pour m’offrir un café… mais vous etes libre d’accepter ou non 🙂 Merci!